Urgence : familles de demandeurs d’asile sans logement

20 familles ont été placées par le 115 en octobre au village vacances et à Moulin Neuf, pendant la période hivernale.

Les bénévoles du secours Catholique et un collectif de personnes  les ont accueillies et accompagnées dans leurs diverses démarches, leur vie quotidienne. Des liens d’amitié se sont créées.

En cette fin mars, elles doivent quitter les gîtes pour laisser la place aux vacanciers.

Certaines (7 familles) ont été relogées sur Nantes, la Chevrolière, Le Loroux-Bottereau. Le 115 a proposé à d’autres (3 familles) un logement très précaire : halte de nuit, pour 5 jours, en hôtel à Clisson, sans possibilité de cuisiner.

A ce jour, les autres ne savent pas où elles vont aller. 4 familles de Clisson (7 adultes, 4 enfants et 2 bébés)  espèrent une proposition du 115 pour le 2 avril.

Celles de Gétigné (6 adultes, 4 bébés et 2 enfants de 7 et 3 ans) attendent une solution pour le 12 avril mais le référent 115 ne leur promet rien !

Nous voulons sensibiliser notre communauté chrétienne à cette grande détresse. Nous faisons appel à ceux qui auraient dans leurs relations des gîtes, mobil homes, ou autres.  Si quelqu’un a des pistes de logements temporaires en urgence, au cas où des familles seraient à la rue, nous acceptons toutes les suggestions. Nous contacter au 06 87 52 47 63.

Vous aimerez aussi...