Après-midi festif du Secours Catholique

Partager :

Fraternité et solidarité vécues à l’après-midi festif du Secours Catholique

migrations Le samedi 15 octobre, le Secours Catholique du vignoble organisait un après-midi festif , de sensibilisation et de découverte ouvert à tous.
Cent personnes ont pu découvrir et partager la joie, la simplicité et le dynamisme des équipes de bénévoles mais aussi la confiance, la sérénité et la dignité retrouvées des personnes accueillies. Elles sont redevenues actrices de leur vie et dans la société. Plusieurs d’entre elles étaient parmi nous . Elles ont participé aux animations ci-dessous.  assemblee

 

 

 

 

 

 Cliquer sur ce texte pour voir le reportage de TV Sèvre et Maine

 

Fraternité et solidarité se sont exprimées de façon très concrète par :

* un arbre à expression et une grande fresque qui permettaient à toutes les personnes présentes d’exprimer par un dessin , un mot ou une courte phrase un rêve, une espérance, un souhait, une conviction pour la construction d’un monde de justice, de partage et de paix

* une animation scénique sur le parcours du migrant , les multiples étapes qu’ils doivent franchir et la façon dont le secours catholique s’implique dans leur accueil et les soutient avec d’autres partenaires.

* un sketch qui nous a fait revivre le chemin authentique d’une famille ( une maman avec deux enfants) en grande précarité ( chômage + menace d’expulsion) . Grâce à l’accompagnement secours du Secours Catholique local et au groupe d’entraide et de convivialité, cette famille recrée des liens, retrouve l’espoir, exprime ces talents et peut vivre une première expérience de vacances.

* un chamboule-tout pour découvrir notre monde avec ses fragilités: une question, une bonne réponse, une boîte renversée et peu à peu au fil du jeu de beaux visages du monde apparaissent.

* une mise en situation de gestion d’un budget de 1230 euros pour une famille de 5 personnes. Une façon de jongler entre frais fixes non compressibles et ceux qui concernent notamment la nourriture, l’ hygiène et les imprévus de la vie .

* une exposition photo et un espace détente ont permis connaissance, partage et échange.

* des chants « un ‘homme debout » , « la fraternité » et d’autres , animés par les groupes de convivialité d’Aigrefeuille et Clisson .

* l’intervention d’un membre de l’équipe diocésaine du secours catholique nous a remercié pour cette rencontre , a reprécisé l’importance que les personnes en précarité soient mises en situation d’acteurs de leur propre développement « pas à pas mais pas sans toi » Les demandes d’aide augmentent et les besoins en bénévoles aussi.

banderole Espérons que cette rencontre fera germer des « vocations » un désir de vivre de plus près avec les pauvres et de grandir avec eux. Chacun de nous peut apporter quelque chose « Nul n’est trop pauvre pour n’avoir rien a partager ». Comme le colibri apportons notre humble part pour essayer de réduire les poches de pauvreté et éteindre l’incendie qui pourrait naître devant l’augmentation des injustices , des situations de fragilité et précarité..

 

Vous aimerez aussi...